SE LAVER LES MAINS, UN GESTE QUI LAISSE A DESIRER

Se laver les mains, un geste qui laisse à désirer !

Selon une étude effectuée par une université américaine, parue dans Journal of Environmental Health, seulement 5 % des personnes ont une hygiène des mains correcte.

L’étude menée par Michigan State University (en anglais) a montré que sur les 3 749 sondés, seuls 5 % se lavent correctement les mains, c’est-à-dire un geste qui dure entre quinze à vingt secondes . Six secondes, c’est le temps moyen pour les personnes de cette expérience.

L’étude révèle que 33 % n’utilisent pas de savon et 10 % ne se lavent pas du tout les mains, dans ce cas il s’agit généralement d’hommes. Le savon est utilisé chez 50 % des hommes contre 78 % des femmes.

Quelques conseils pour bien se laver les mains

  • Se mouiller les mains.
  • Appliquer du savon sur les mains et les poignets.
  • Frotter les mains, les poignets, les doigts, les ongles et espaces interdigitaux, vigoureusement pendant vingt secondes environ.
  • Rincer pour éliminer le savon.
  • Se sécher, s’essuyer les mains.

Le professeur de la Michigan State University , Carl Borchgrevink, rappelle que ne pas se laver les mains contribue à 50 % des maladies d’origine  alimentaires.

Adoptons un geste simple et accessible par tous afin d’éviter de se contaminer et de contaminer les autres.

L’utilisation d’une solution Hydro Alcoolique est recommandée en complément du lavage des mains et/ou en l’absence d’un point d’eau.

Le Gel Hydroalcoolique détruit 99,999 % des micro-organismes présents sur les Mains.

La plupart des germes se transmettent par le mains.
Un seul contact, et les germes se propagent de mains en mains et sur les zones de travail.

Il y a, en moyenne, plus de 10 millions de germes sur un bureau

QUELQUES EXEMPLES :

Téléphone 3895 Germes par cm²

Bureau 3249 Germes par cm²

Clavier 511 Germes par cm²

Idéal pour le nettoyage des écrans des téléphones portables tactiles (IPHONE, ANDROID)

Les études montrent une importante diminution du taux d’absentéisme maladie lorsqu’un GEL ANTISEPTIQUE HYDRO ALCOOLIQUE est intégré à un programme pour la promotion d’une meilleure hygiène des mains.

En savoir plus : étude « Hand Washing Practices in a College Town of Environment”, JEH, juin 2013.