PLUS DE BACTÉRIES DANS VOTRE VOITURE QUE DANS VOS TOILETTES

Plus de bactéries dans votre voiture que dans vos toilettes !

Une nouvelle étude du spécialiste du lavage sans eau CosmétiCar le confirme. Il est 10 fois plus infecté par les bactéries que nos toilettes.

Ce n’est pas la première étude qui tend à prouver que finalement, on se préoccupe bien moins de la propreté de nos habitacles que de celle de nos toilettes.

En effet, lorsque l’on pense à nettoyer la cuvette de nos WC une fois par semaine en moyenne, c’est environ une fois par an que l’on se préoccupe de l’habitacle de nos voitures, et moins souvent parfois.

Résultat, il est infecté de bactéries, qui ont tout le loisir de se développer. Une nouvelle étude, menée par CosmétiCar, entreprise spécialisée dans le lavage sans eau intérieur et extérieur automobile, renforce encore les certitudes. Alors bien sûr, le but commercial de celle-ci ne fait aucun doute, mais ses résultats amènent néanmoins quelques informations et réflexions.

Lorsqu’en moyenne, une lunette des WC affiche 80 bactéries au cm2, le volant affiche 10 fois plus, soit 800 bactéries au cm2.

Les conclusions affirment par ailleurs que les risques de propagation de ces bactéries augmenteraient significativement dans les véhicules où les conducteurs mangent au volant (pas une surprise), mais aussi ceux dans lesquelles les conductrices se maquillent (plus surprenant).

Parmi les bactéries isolées sur nos volants ou nos pommeaux de levier de vitesses, on retrouve le bien connu staphylocoque, responsable de nombreuses intoxications alimentaires et de l’impétigo (infection cutanée). Mais aussi les bactéries bacillus cereus et E.Coli, de leur côté source de nausées, diarrhées, vomissements. Il a également été détecté des virus (celui de la grippe A), des moisissures (sans surprise), des champignons et le mildiou (qui est plus un problème pour les plantes que pour les hommes).

Découvrez et utilisez nos assainisseurs et et de nos désinfectants de contact

De façon générale, les quantités de bactéries retrouvées ne posent pas de problème sanitaire pour une personne en bonne santé. Mais ce sera éventuellement le cas pour une personne fragile ou immunodéprimée.

La solution est simple. Comme on a l’habitude de nettoyer et désinfecter ses toilettes, il faudrait le faire également régulièrement avec son habitacle de voiture, en insistant sur le volant et le levier de vitesses. Mais aussi sur le nettoyage des tapis de sol et du coffre, des endroits pointés du doigt dans d’autres études, dont une de l’université de Birmingham en Angleterre en 2014, ou une autre de Queen-Mary en 2011 (Grande-Bretagne).

En un clic trouvez la solution pour nettoyer désinfecter votre véhicule sur notre site VENDÔME DIFFUSION dédié au monde de l’hygiène générale et Médicale.

Si Cosméticar s’en charge pour chaque lavage intérieur, vous pouvez tout aussi bien le faire vous-même, soit avec des produits adaptés vendus en centre-auto, soit avec vos produits ménagers habituels, dont la plupart fonctionnent aussi très bien pour votre voiture. Un essai sur une partie cachée reste prudent toutefois.