ALLERGIE AUX ACARIENS – SYMPTÔMES ET SOLUTIONS

Allergie aux Acariens symptômes et solutions

Les acariens sont responsables d’environ 45% des allergies.

Les acariens de maison ou acariens domestiques sont ceux qui vivent dans les habitations. Ils affectionnent particulièrement les endroits douillets tels que les couvertures, les moquettes, les tapis, les rideaux et les housses de canapé. Ils peuvent entraîner des troubles respiratoires, des maladies de la peau et des atteintes oculaires.

Quelques conseils :

  • Le passage de l’aspirateur au minium 1 fois par semaine est indispensable et des lessives à 60 °C (vêtements, literie, housses) permettent d’éliminer les acariens de maison avec en complément le traitement de l’environnement avec un insecticide de contact « Barrière à insectes« .
  • Aérer la chambre quotidiennement, en hiver comme en été environ 30 à 60 minutes chaque jour.
  • Les draps doivent être changés chaque semaine et lavés à la plus haute température possible, correspondant à 60 degrés.
  • Les oreillers et édredons doivent être idéalement choisis en matière synthétique pour éviter les plumes où risquent de se précipiter les acariens. Utilisez une housse anti-acariens, hermétiques aux acariens, qui enveloppe complètement le matelas et conseillée par votre médecin.
  • Évitez les moquettes, tentures, rideaux…et ou les traiter régulièrement avec un insecticide de contact et en complément un anti-parasites punaises de lit
  • Les peluches pourront être mis une nuit par mois dans le congélateur préalablement enveloppées dans un sac plastique, pour tuer les acariens qui s’y trouvent.
  • La température de la chambre doit se situer à 18 ou 19 degrés maximum avec une humidité de 50 à 60%.
  • Les meubles doivent être dépoussiérés régulièrement avec un chiffon microfibre humide.
  • Les lits superposés doivent être évité car l’enfant dormant dans le lit du dessous inhale davantage d’acariens en provenance du lit supérieur. Un sommier à lattes est préférable dans la chambre de l’allergique.

Les acariens, cousins de la famille des araignées (arachnides) ne sont malheureusement pas visibles à l’oeil nu. Ils ont 8 pattes, munies sur leur dernier segment de poils et de griffes. Ils mesurent de 0.2 à 0.4 mm de longueur. Ils ne vivent que pendant 2 ou 3 mois mais se reproduisent très vite dès qu’ils trouvent des conditions propices d’hygrométrie comprise entre 65 et 80% d’humidité et une température entre 20 et 30 degrés.

En bref ils s’adaptent et se développement dans notre environnement de tous les jours !

Ils se nourrissent de squames, de morceaux de cheveux, de poils et d’ongles. Un gramme de poussière peut à ce titre contenir de l’ordre de 2000 à 10000 acariens. La présence d’acariens ne signifie pas forcément un mauvais entretien de l’habitation. Un matelas peut par exemple contenir 2 millions d’acariens. Plus de 4000 acariens peuvent se retrouver sous chacun de nos pas. Une femelle pond 20 à 80 œufs devenant adultes au bout de 3 mois, les acariens se reproduisent très vite.

Les acariens sont responsables de la moitié des manifestations allergiques. Ce sont en réalité les débris d’acariens morts et leurs déjections qui provoquent des allergies. Dans une chambre comportant 85% d’hygrométrie, les acariens consomment 5 fois plus de nourriture et produisent 5 fois plus de déjections allergisantes.

  • Leur inhalation est responsable de symptômes respiratoires comme la rhinite ou l’asthme.
  • Leur contact avec la peau provoque l’eczéma encore appelé dermatite atopique.

Les pics des symptômes causés par les acariens se situent à l’automne et au printemps.